Vivre davantage qu'un rêve et devoir se pincer pour être certaine que c'est la réalité qui s'offre dans cette vue paradisiaque, que ces jours ensorcelés ne sont pas mirages, que les odeurs ne sont pas illusions, que la chaleur n'est pas que vaine sensation. LEurs sourires nous accompagnent, leurs rires, leurs chamailleries, leurs amusements témoignent de leur bien être. Nous, je suis gâtée. Et j'aime ces heures merveilleuses.

Et restent les photos tellement fades parce que je n'ai jamais réussi à transcrire la beauté extraordinaire

Les souvenirs permettent aujourd'hui d'améliorer le terne quotidien. Je peine à profiter des petites choses quand la solitude s'empare de mon environnement. Les filles sont avec leur père et lui est resté là-bas.