Il y a ce qu'on ne dira jamais pour espère oublier. Ne pas le dire c'est ne pas le faire exister, c'est rendre le réel inexistant.

Il y a ce qu'on invente pour espérer le vivre. Le dire c'est le faire exister, rendre l'imaginaire reel.

On n'oublie pas. On n'y pense pas. On est juste une autre qui n'est plus soi. On ne sera plus jamais entière, jamais complète. On a décidé sans avoir le choix et on ne s'en remet pas. On vit avec sans pouvoir vivre le sans.

Il y aura d'autres sourires, d'autres rires, d'autres éclats et chacun résonnera dans ce vide qui jamais plus ne s'emplira.

Il y aura aussi d'autres pleurs, d'autres sanglots, d'autres éclats mais aucun ne soulagera ce vide qui jamais ne s'estompera.

Se taire, poursuivre sans montrer ce vide qui pèse.

Se terrer, enterrer le vide aux yeux des autres pour dépasser un passé sans futur.